domingo, 27 de janeiro de 2013

As encenações.






morta em 2009; dada como desaparecida ou raptada da Sua casa; corpo escondido dentro dum saco de plástico, na cave; enterrada depois de uma festa de família...... 
Justiça em 2013! 


La mise en scène de la disparition


Là encore, comme dans l'affaire Marina, un stratagème est monté pour faire croire à un enlèvement. La mère de Typhaine signale la disparition de sa fille le 18 juin 2009. Elle affirme l'avoir perdue dans la rue, dans le centre de Maubeuge (Nord). Le couple va même jusqu'à donner une conférence de presse fin juin, lançant un appel à la France entière pour retrouver Typhaine. 

"Elle ne se comportait pas comme une mère qui venait de perdre un enfant"

Malgré cette mise en scène, les doutes des policiers se portent rapidement sur le couple. Dès la première audition d'Anne-Sophie Faucheur, "on sentait le mensonge dans ses allégations. Elle ne se comportait pas comme une mère qui venait de perdre un enfant de 5 ans dans les rues de Maubeuge", 

Des "incohérences" sautent aux yeux des enquêteurs : l'absence de Typhaine au baptême de sa petite soeur Apolline le 13 juin, ou encore la demande de Nicolas Willot par téléphone à son père de fournir un faux témoignage.